Je  suivrai en ce domaine  l’étude effectuée en 1933 par Paul Gelineau ancien horloger et publiée dans notre revue Sciences et Arts de la Sarthe. Elle fait autorité, et d’ailleurs est la seule à ma connaissance réalisée de manière méthodique avec la notation des sources des documents. N’étant pas un spécialiste de l’horlogerie, je me contenterai d’évoquer les pistes éventuelles qui pourraient permettre la continuité des recherches en ce domaine.    Sous l’impulsion de notre association une enquête a été effectuée par M.J.Guilbault Conservateur des Antiquités et Objets d’Art en novembre 1999, elle a permis de recenser un certain nombre d’horloges (classées ou inscrites).


Il serait intéressant que cette recherche débutée avec l’association, soit continuée dans l’esprit de la sauvegarde du Patrimoine Sarthois. Contact : pdeciron@club-internet.fr  (le temps freine mon ardeur à monter dans les clochers). Une première piste prendrait naissance dans la liste des artisans de l’abbé Esnault, avec le nom du lieu d’installation.


Liste des horlogers dans Dictionnaire de l’abbé Esnault


Aubry Pierre maître orlogeur au Mans en 1658 demeurant paroisse de la Couture 

Baron Gilles maître armurier et ologeur demeurant à Mondoubleau  

Le 2 aoùt 1749 devant J le Roy notaire à Saint Agil , Cl Houssard maître menuisier et orlogeur dit avoir vu et examiner l’horloge neuve du clocher de Saint Agil construit par Gille Baron demeurant à Mondoubleau et observé que la roue de rencontre n’est pas juste n’y ronde et que les poids ne sont pas convenables. La dite horloge ne puit de marcher ainsi’’( minutes notaire de Saint Agil)      

 Beaudouin Julien serrurier orlogeur demeurant à Savigné l’Evêque 1757 

Beaupoil Pierre orlogeur au Mans

Bernard Antoine maître horloger 1640

Bertrand Pierre maître horloger au Mans 1764 1792 

Boislandon  Hierosme maître orloger le Mans

Bougler charles horloger de Sillé le Guillaume construisit en 1781 l’horloge de Saint Symphorien (archives de la sarthe GC V saint Symphorien)

Boulonnois horloger 4 janvier 1773 ‘’Le procureur de fabrique de l’église de Changé donne avis que l’étau et les outils qui ont servi à faire la nouvelle horloge sont actuellement à vendre. Il recevra les offres de ceux qui voudront les acheter. Il averti aussi l’ancienne horloge du dit Changé est pareillement à vendre … pour faire place à une autre à long pendule de la façon du sieur Boulonnois qui a fait celle de la Cathédrale 

Bourdin Guillaume prêtre organiste fut chargé en 1618 de surveiller la fonte des appeaux destinés à la sonnerie de l’horloge de cette église (comptes de fabrique de Saint Calais 1615-1616 dans revue historique et archéologique du Maine t XXXVII pages 38 et 64 

Boutelou Nicolas orlogeur au Mans

Briolay François orlogeur demeurant au bourg de Conlie fait marché avec les religiux de l’abbaye Saint Vincent 11 août 1701 s’oblige de bien et demeurent faire une horloge de toutes pièces, à pandulle et pois sonnant les heures et les carts et carillon conformément à la vieille avec les proportions de longueur et hauteur suivant la place où elle sera posée

De la Fosse (Michel) orlogeur  demeurant à Conlie fit en 1758 l’horloge d’ Assé le Riboul( voir notes page 96 et comptes de fabrique Assé le Riboul 1752-1758 Est-ce le même Michel Briolay sieur de la Fosse qui en 1712 répare et pose l’horloge de Domfront ( notes de fabrique Domfront)

Caillon horloger à Tennie construisit plusieurs horloges publiques aux environs. Sainte sabine 1751, Mareil en Champagne (notes manuscrites abbé Coutard 25 juillet 1891)

Chappelle horloger au Grand Lucé travailla  de 1734 à 1750 à l’horloge de Montreuil le Henry ( comptes de fabrique de Montreuil le henry 11 juillet 1734)

Chassevent Jean horloger répare à différentes époques l’horloge de Thorigné (comptes de fabrique de Thorigné)       

Château maître horloger au Mans répare en 1700 l’horloge de l’église de Champagné  

Chevallier Daniel maître horloger répare en 1657 l’horloge d’Assé le Boisne( comptes fabrique Assé le Boisne1655-59)          

Coulin sieur de Sainte Suzanne fournit l’horloge publique de Rouessé Vassé posée en 1755  

Croysé Antoine maître horloger répare en 1630 l’horloge d’Assé le Boisne (Cf 1630-1631) 

Des Landes le procureur de fabrique de Lombron en 1658 paye à Des Landes soi disant horloger qui aurait entrepris à faire fraper l’horloge de la dicte église sur la grosse cloche 

Forestier horloger à Changé les le Mans en 1778 fit une horloge à répétition pour l’église de Cogners

Fouasnon horloger à Mamers répara en 1779 l’horloge de Contres ( comptes fabrique)

Gault Denis horloger à Château du Loir répare en 1734 l’horloge église Aubigné

Goujon (Jean) marchand orlogeur de la paroisse de la Bazoge Gouet au Perche (voir page 290)

Gremil Jacques orloger au Mans en 1590 restaure l’horloge de la cathédrale en 1604 Arch du chap B7f

Guyet (Thomas) horloger à Mézeray en 1697 horloge de l’église Aubigné

Langlois horloger au Mans en 1772 (affiches 3 février 1772) 

Le Blond horloger voir Château l’Hermitage

Pelard dit Boisrousseau( Adrien) répara en 1643 l’horloge de l’église de Lombron

Pelard dit Boisrousseau ( Guillaume) le4 juin 1612 lesz Chanoines de St Julien le chargent de réparer la petite horloge  ( A du Cha B 8 fol 146 V°) le 26 mars 1615 place une horloge sur la façade de l’église de St Calais

Ripault (Pierre) fait pour le château d’Abondant une horloge marquant les heures demi quart

Voisin horloger au Luart en 1772 horloge de Thorigné (comptes de fabrique 1771-1772)

Yvert (Fançois) répare en 1652 l’horloge d’Assé le Boisne

 

HORLOGES
-Etat des lieux-